Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Zacharie en vacances

Chers cousins,on dirait bien que notre vénérable ancêtre va partir en vacances en Catalogne avec moi au lieu de continuer à vous raconter l'histoire de la famille Arnal... Bien, bien, bien : je ne suis pas très fière de moi, il me reste encore pas mal...

Lire la suite

Page 11 - Zacharie Arnal

Page 11 - Zacharie Arnal

Petite remise au point à ce stade des souvenirs d'Oncle Zach au cas ou vous auriez un peu décroché depuis la dernière fois :-) Zacharie Arnal (pasteur) était donc le frère cadet du grand-père paternel de mamie ,Clément, médecin. Quand Zach dit "votre...

Lire la suite

Page 10 - Zacharie Arnal

- 10 - Mes bien-aimés parents furent très heureux de cette délivrance qui leur conservait leur plus jeune fils. Et peut-être formèrent-ils dès ce moment le vœu qu'il put être consacré au service de Dieu. Révolution de 1848 Je ne saurais dans ces souvenirs...

Lire la suite

Page 9 - Zacharie Arnal

9 - plantes et des fleurs exotiques, entourant une large terrasse où mes yeux contemplaient avec ravissement de vastes cages habitées par des oiseaux de toute espèce, aux plumages les plus variés et les plus éclatants venus des pays lointains. Pour les...

Lire la suite

Page 8 - Zacharie Arnal

- 8 - de collège qui piquaient ma curiosité. Ma chère sœur Uranie, en pension à Alais, avait à cœur de m'apprendre quelques petites poésies, et surtout des cantiques pour enfants dont le premier est resté dans ma mémoire : "Je dois voyager au monde, Comme...

Lire la suite

Page 7 Zacharie Arnal

7 - l'exquise pâtée dont on faisait les appétissants fricandeaux. C'était là un large approvisionnement pour l'hiver, qui serait la base de la nourriture de la famille avec les châtaignes, les pommes de terre et autres légumes du jardin, sauf pour le...

Lire la suite

Page 6 - Zacharie Arnal

- 6 - les étendre progressivement sur les entablements de la magnanerie. Après la première mue, huit jours après l’éclosion, les bestioles prenaient plus d'appétit et pouvaient dévorer la feuille non triturée, et la grande occupation, après la 2è mue,...

Lire la suite

Page 5 - Zacharie Arnal

alimenter le travail de la lessiveuse. Nous trouvions bien parfois la corbeille un peu lourde, et je crois bien que c'est ce qui m'a légèrement aplati le crane. Mais une fois à la rivière, tout était joie et plaisir, car les culottes retroussées, nous...

Lire la suite

1 2 3 > >>